Les tendances social media évoluent rapidement et 2019 ne dérogera pas à la règle !

Nous avons sélectionné les 10 tendances social media à ne pas louper en 2019 : les plus percutantes et les plus incontournables à intégrer à votre stratégie de communication sur les réseaux sociaux.

Outre la présentation de ces 10 tendances, nous vous donnons des conseils pour les mettre en place simplement afin d’acquérir un positionnement fort et différencié de la concurrence.

1- Tendances social media : les stories

400 millions d’utilisateurs à travers le monde font des stories chaque jour. Et parmi les stories les plus vues, 1 sur 3 a été produite par une entreprise.

Le format de la story est de plus en plus appréciée et pour Facebook ce format « est sur le point de dépasser le fil d’actualité et de devenir la première manière dont les gens partagent des choses avec leurs amis d’ici l’année prochaine » (mai 2018, sommet F8).

La priorité est mise sur la story par le groupe Facebook/Instagram et c’est une vraie opportunité de développer votre chiffre d’affaires.

Comment faire une bonne story ?

Une bonne story se filme au format vertical, qui est bien plus immersif. Rien de pire qu’une story tournée dans le mauvais format !

Le but de la story est d’embarquer l’internaute dans l’univers de la marque, dans ses coulisses.

Il faut surfer sur le côté exclusif et instantané pour créer une véritable communauté d’ambassadeurs.

2- La vidéo

La vidéo était déjà une tendance en 2017 et 2018 et elle reste sur le devant de la scène en 2019.

Dans ses prédictions pour 2019, Sisco estimait que 80 % des consommateurs sur le web seraient des consommateurs de vidéos. Et nous n’en sommes pas loin aujourd’hui.

Si vous ne vous y êtes pas encore mis, il est temps !

Surtout en sachant que 64 % des consommateurs sont plus susceptibles d’acheter un produit après l’avoir vu dans une vidéo.

Et pas besoin de passer par YouTube : les vidéos natives ont plus de succès sur Facebook et LinkedIn. C’est un contenu privilégié par les réseaux sociaux vous garantissant une meilleure visibilité sans avoir à payer de publicité.

Comment se mettre à la vidéo en 2019 ?

Il n’est pas toujours facile de passer le cap : peur que ce soit compliqué, appréhension à parler face caméra…

Heureusement, plusieurs solutions existent pour vous aider :

  • L’animation d’images pour créer un effet vidéo sur une image. Des applications comme Vimo (VLLO), Clips ou Legends permettent d’ajouter des animations en motion design sur une photo. Elles transforment votre fichier en mp4 pour leurrer le réseau social qui l’assimile à de la vidéo et le met en avant.
  • Faire du montage : pas besoin de réaliser une production hollywoodienne ! Des logiciels comme Powtoon ou Animator sont disponibles en ligne et permettent de créer une vidéo attractive de manière à avoir un montage qui fasse professionnel.
  • Les vidéos explicatives avec du texte écrit sur la vidéo. Cela fonctionne beaucoup sur les réseaux sociaux et des logiciels gratuits comme Lumen5 vous permettent de vous y mettre facilement.

3- La vidéo en direct

La vidéo en direct est une sous-tendance de la tendance n°2.

C’est une énorme opportunité pour les marques d’embarquer les internautes dans leur quotidien et d’interagir en direct avec eux.

Seuls 31 % des marketeurs utilisent la vidéo en direct alors que c’est le format le plus apprécié de la plateforme.

Vous disposez donc d’une vraie opportunité pour distancer la concurrence sur le format de la vidéo en direct !

Comment se lancer dans la vidéo en direct ?

Vous pouvez par exemple lancer une vidéo hebdomadaire comme les lives de La Digitale Pipelette, interviewer un expert dans votre domaine, profiter d’un événement pour interagir avec votre communauté, lancer une séance de questions/réponses…

N’hésitez pas à faire un teaser avant le live pour communiquer en amont. Vous pouvez aussi programmer un rappel afin que votre communauté reçoive une notification 5 minutes avant le live.

Pour personnaliser au maximum votre vidéo en direct, vous pouvez utiliser un logiciel de streaming comme Ecamm ou OBS qui vous permettra d’ajouter votre logo, votre jingle ou le titre du live.

4- La télévision sur les médias sociaux

IGTV sur Instagram et Watch sur Facebook se donnent pour mission de remplacer la télévision.

Nous n’en sommes qu’aux prémisses et seul quelques influenceur se sont appropriés cet outil mais l’évolution est assez rapide et le format séduit de plus en plus d’internautes.

C’est une nouvelle opportunité de développer du streaming et de bénéficier d’une nouvelle visibilité grâce à la suggestion de vidéos.

Comment utiliser IGTV et Watch ?

Comme pour le reste de votre contenu, il ne faut pas développer des vidéos uniquement promotionnelles mais créer du contenu comme une chaîne télévisée avec une vraie ligne éditoriale.

Vous devez apporter un bénéfice à votre cible et ne pas vous appuyer uniquement sur un objectif commercial.

5- La publicité sur les réseaux sociaux, une des tendances social media incontournable

Vous le savez, la portée organique de Facebook se limite de plus en plus pour inciter les marques à acheter des espaces publicitaires.

Mais plutôt que de le voir comme un aspect négatif, il faut profiter de cette opportunité.

En effet, jusqu’à récemment, seules les marques au budget important pouvaient se payer des publicités à travers les médias traditionnels (affichage, radio, télévision).

Aujourd’hui, n’importe quelle marque peut utiliser la publicité Facebook et Instagram pour augmenter sa visibilité.

Contrairement à l’affichage, la pub sur les réseaux sociaux est une véritable opportunité de ciblage. Plus les critères seront précis et plus vous aurez de chances de convertir vos prospects en clients.

Comment faire de la publicité sur les réseaux sociaux ?

  • Soyez précis dans vos critères de choix afin de toucher une cible très chaude qui passera à l’achat rapidement.
  • Votre coût engagé sera non seulement plus faible que dans un média traditionnel mais aussi fortement optimisé.
  • Soignez le contenu de votre publicité afin qu’elle ne soit pas trop promotionnelle mais plutôt attractive, moderne et en accord avec votre image de marque.
  • Pensez expérience utilisateur : votre publicité doit renvoyer directement à la page correspondante afin de diminuer votre taux de rebond et d’envoyer le bon message à Google.

6- Le chatbot

Un chatbot est un robot qui fait la conversation principalement sur Messenger. Lorsque vous arrivez sur un site, vous avez la possibilité de lui poser directement des questions. C’est très récent en France mais de plus en plus apprécié.

38 % des personnes confrontées à un chatbot en ressortent avec une impression positive et seulement 11 % le voient de manière trop intrusive.

Aux Etats-Unis, il est même possible de commander directement un produit via un chatbot. Et le développement de l’intelligence artificielle conduit vers une généralisation de ces bots.

Comment utiliser un chatbot ?

Un bot mal paramétré n’a aucun intérêt et risquera de faire fuir vos clients.

Le paramétrage d’un chatbot demande énormément de temps afin d’imaginer tous les scénarios possibles. Votre chatbot doit pouvoir répondre à toutes les questions possibles de vos utilisateurs de manière fluide et instantanée, 24 heures sur 24.

Cela demande un gros travail de verbalisation des attentes de sa cible mais le coût engagé n’est pas très important.

7- Les influenceurs

D’ici 2020, les dépenses allouées aux partenariats et aux influenceurs atteindront entre 5 et 10 milliards de dollars. Les marques capitalisent de plus en plus sur les influenceurs.

Et cela fonctionne !

90 % des consommateurs disent faire confiance aux recommandations de leurs pairs contre 33 % à la pub traditionnelle. Cela signifie qu’un internaute fera confiance aux recommandations d’un influenceur qu’il suit et qu’il apprécie.

Et c’est bien normal étant donné la méfiance de la population envers la communication de masse.

Cependant, ce chiffre est à nuancer car les internautes sont de moins en moins dupes en termes de relation marque/influenceur.

Mais ce n’est pas pour cette raison que le filon fonctionnera moins bien : les internautes aspirent simplement à plus de transparence de la part des influenceurs effectuant des partenariats.

Comment choisir les influenceurs de sa marque ?

  • Il faut faire des partenariats réfléchis et choisir un influenceur pertinent. Le rapport entre sa communauté et votre cible doit être évident et il doit proposer un contenu qualitatif.
  • Vérifiez également ses autres partenariats afin d’être sûr que ce sont des marques proches de vos valeurs.
  • Attention aux faux comptes avec beaucoup d’abonnés mais peu d’interactions. Pensez à vérifier le taux d’engagement de l’influenceur.

8- Les micro-influenceurs

Qui dit petite marque, dit petit budget. Pourquoi ne pas s’intéresser aux micro-incluenceurs si vous êtes dans ce cas ?

Ce sont des influenceurs ayant entre 1000 et 10 000 abonnés. Leur tarif sera plus abordable et vous pourrez sceller un partenariat pour quelques centaines d’euros avec eux.

Leur approche sera nettement plus authentique et moins galvaudée car ils auront moins l’habitude de traiter avec des marques.

Vous aurez également la possibilité d’évoluer en même temps et de faire de votre influenceur un réel ambassadeur de votre marque. Vous lui faites confiance et lui permettez de grandir à vos côtés.

Chacun augmente sa visibilité, c’est une relation gagnant-gagnant.

9- Le contenu généré par les utilisateurs (UGC)

Rien à voir avec les cinémas !

Le contenu généré par les utilisateurs est la tendance social media à ne pas louper en 2019.

C’est le fait de donner la parole à vos clients, de les mettre en avant et de jouer la transparence.

La satisfaction client passe avant tout le reste.

Mais attention, il ne s’agit pas de filmer Jean-Patrick qui est heureux depuis qu’il utilise votre produit. Vous serez rapidement vu comme une marque ultra-kitsch…

Non, il faut utiliser le repost d’Instagram en diffusant ce que vos clients partagent sur leur profil. Vous pouvez les inciter à donner leur avis ou à créer du contenu en adéquation avec votre marque en communiquant avec un hashtag dédié.

Le contenu positif ainsi créé participe au bouche à oreille digital et augmente votre visibilité sur les réseaux sociaux !

10- Le contenu interactif

L’humain doit toujours être au coeur de votre communication réseaux sociaux.

N’hésitez pas à donner la parole aux membres de votre communauté en leur demandant ce qui les intéressent et les thèmes qu’ils souhaitent voir sur votre site.

Par exemple, si vous voulez lancer une nouvelle offre ou un nouveau produit, demandez-leur leur avis sur une couleur ou un visuel.

La marque de vêtements Make My Lemonade utilise beaucoup cette technique.

Mettez en place des quizz, des sondages, des lives pour avoir une meilleure visibilité à un coût réduit et en utilisant de moins en moins la publicité.

Alors, quelles sont les tendances social media que vous voulez mettre en pratique en 2019 ?