Ça vous est déjà arrivé d’organiser un événement et de vous retrouver quasiment seul le jour J ?

Vous aviez pourtant tout prévu : un sujet intéressant, de super intervenants, un traiteur au top, des goodies pour les invités mais peu de participants se sont finalement inscrits.

C’est ce qu’on appelle un flop !

Pas de panique ! Voici quelques conseils pour promouvoir son événement sur les réseaux sociaux, éviter ainsi les grands discours d’ouverture face aux 10 personnes solidaires venus pour vous soutenir 😂

Promouvoir son événement en racontant son histoire

Jouer tout seul, c’est quand même moins drôle ! (source : Giphy)

Vous pensez peut-être que donner le programme de votre événement suffit à susciter l’engouement. Hé bien, vous vous trompez !

Comme nous vous en parlions la semaine dernière, le storytelling joue un rôle primordial dans votre communication.Il en va de même lors de la promotion d’un événement.

Arrêtez de ne parler que de vous et dédiez votre événement aux participants. Racontez-leur l’histoire et les valeurs de votre marque en leur montrant clairement leur bénéfice. Ils ne viendront pas uniquement pour vous faire plaisir ! Il faut qu’ils soient gagnants.

En gros, prenez-leur la main et expliquez-leur concrètement pourquoi ils devraient avoir envie de venir à votre événement.

Etablir un calendrier éditorial

« Ouais, mais communiquer trop en avance, ça sert à rien, les gens oublient ! »

C’est plutôt cette phrase que vous devriez oublier ! La communication d’un événement se prévoie au minimum un mois à l’avance et pour un gros événement, c’est plutôt 3 mois avant.

Les gens vont vous oublier ? C’est que vous n’avez pas établi un calendrier éditorial précis.

Pour que les gens aient envie de s’inscrire à votre événement, il va falloir rabâcher et s’inviter dans leur fil d’actualité régulièrement à travers vos publications et les partages de leurs amis. 👋

« Oui, mais si on ne connaît pas toute la programmation de son événement ? »

Tant mieux ! Cela vous permet de faire du teaser et de créer l’envie d’en savoir plus en disséminant des indices par-ci, par-là pour attirer les foules.

L’idéal est de publier 5 posts par semaine et de passer à la vitesse supérieure trois jours avant l’événement. La plupart des gens s’inscrivent dans les 72h précédant un événement.

Promouvoir son événement en créant un contenu viral

Et là, je vous entends d’ici  » Mouais, elle est mignonne, La Digitale Pipelette mais bon c’est plus facile à dire qu’à faire ! ».

Créer l’engouement autour de votre événement pour déclencher une vague d’inscriptions ? C’est votre objectif ! Et en suivant quelques règles, vous pourriez vite être victimes de votre succès :

  • Définir un univers visuel identifiable : propre à votre marque et votre charte graphique mais surtout à l’événement en lui-même. Le but étant que votre cible identifie au premier coup d’oeil votre événement,
  • Adopter un hashtag officiel : et diffusez-le afin que les participants se l’approprient et communiquent pour vous,
  • Utiliser le teaser : avant un événement, vous avez généralement beaucoup de choses à annoncer. Gardez-en sous le pied et diffusez les informations au compte-gouttes pour donner envie à vos prospects de connaître la suite,
  • Faire intervenir vos invités : vous pouvez proposer des lives avec les invités de votre événement dans le style Kombini. Cela vous permet de capitaliser sur leur visibilité et de donner du rythme à vos publications,
  • Créer des jeux concours : les gens adorent les jeux concours ! Vous pouvez faire gagner une entrée ou un cadeau via un partenaire en incitant les gens à jouer, à partager et à tagguer leurs amis. Vous pourrez ainsi recruter des participants facilement et à moindre coût,
  • Tagguer vos partenaires sur vos posts : vous n’y pensez peut-être pas, mais en tagguant vos partenaires, vous leur permettez de relayer facilement votre communication pour bénéficier de leur visibilité. La méthode gagnant-gagnant !

Créer et diffuser un social kit

Nous parions que vous oubliez régulièrement ce social kit ! Pourtant, c’est du pain béni pour votre communication.

Alors qu’est-ce que c’est ?

C’est un ensemble d’éléments qui vont faciliter la communication de vos partenaires sur votre événement. Il contient :

  • Les visuels de l’événement,
  • Le charte graphique,
  • Une bannière mail personnalisée à intégrer (du type « Ariane soutient le Festival Big Bang »),
  • Votre calendrier social media pour que vos partenaires sachent à quel moment vous parlerez d’eux. Ils pourront alors relayer facilement l’information,
  • Le hashtag officiel,
  • Les deadlines pour les inscriptions afin de faciliter la rédaction de leurs publications sur les réseaux sociaux.

Profitez de leur visibilité pour vous faire connaître !

Opter pour une stratégie d’acquisition

Faire de la publicité sur Facebook, Instagram et Twitter est indispensable pour recruter des participants, à condition de les cibler avec leurs centres d’intérêt.

Soyez le plus précis possible dans la définition du profil type lors de la programmation de l’ADS afin d’obtenir le plus d’inscriptions possibles et éviter ainsi de faire de la pub sur le profil de Tata Huguette, 75 ans, alors que votre événement s’adresse aux jeunes parents.

Le pixel Facebook vous permet de faire du retargeting , c’est-à-dire pousser la publicité sur les prospects ayant déjà cliqué sur votre événement. Vous les aiderez gentiment à passer le cap de l’inscription. 😉

Mais attention, le contenu de votre pub doit également être attractif : une phrase d’accroche, un titre, un visuel percutant et un appel à l’action (inscrivez-vous). Restez simple et efficace : le call-to-action doit mener directement à la page d’inscription.

Dernier conseil : utilisez 5 ou 6 visuels différents pour que le taux de répétition soit bénéfique sans lasser votre cible.

Capitaliser sur le live pendant l’événement

Les meilleurs ambassadeurs de votre marque sont les participants à votre événement. Poussez-les à créer du contenu !

Comme vous ne pourrez pas être derrière chacun d’entre eux pour leur dire « publie » (il paraît que c’est un peu oppressant en plus…), vous pouvez utiliser une scénographie rappelant le hashtag de votre événement pour les inciter à communiquer.

Des animations facilitent aussi le partage de contenu : concours de GIFS comme au Rallye des Pépites, photobooth, micro-trottoirs, social wall… Tout est bon pour obtenir plus de visibilité sur les réseaux sociaux pendant l’événement.

Et si vous pouvez avoir un community manager dédié à l’événement, c’est le must ! Il pourra partager en live l’événement. La cerise sur le gâteau ? Un photographe et un vidéaste pour préparer l’après événement.

La communication post-événement

Comment communiquer sur son événement sur les réseaux sociaux ?

Votre événement deviendra aussi prisé qu’un concert de Beyoncé ! (source : Potins.net)

C’est là que le bât blesse !

Vous avez passé trois mois à communiquer sur votre événement et il vous sort par les yeux. Vous n’avez qu’une envie, c’est passer à autre chose.

Pourtant, la communication post-événement est importante pour continuer à faire parler de vous et donner envie à vos prospects de participer à la prochaine édition.

L’idéal est de communiquer pendant deux semaines après l’événement en remerciant les participants et les partenaires, diffusant les photos de l’événement et le montage vidéo.

Comme ça, vous montrez que vous êtes une marque qui gère niveau événementiel et faites regretter les gens de ne pas être venus 😉

Alors, suivrez-vous nos conseils pour votre futur événement ?