Existe-t-il un lien entre vos fans sur les réseaux sociaux et vos ventes ?

En d’autres termes : faut-il avoir plus de fans pour vendre davantage ? Ou est-ce que gagner des fans Facebook équivaut à gagner des clients ?

Voyons quelles bonnes pratiques social media adopter sur Facebook et Instagram pour faire rimer gain de fans avec augmentation du chiffre d’affaires.

Adopter une stratégie d’acquisition pour augmenter ses ventes

Parlons d’abord technique.

Le gain de fans est l’un des objectifs principaux d’une stratégie d’acquisition.

Plus vous avez de fans, plus votre notoriété est grande.

Mais pour que la notoriété influence le chiffre d’affaires d’une entreprise, il va falloir prêter attention et analyser plusieurs critères, à commencer par :

  • La portée : cela correspond au nombre de personnes atteintes par le biais d’un post Facebook ou Instagram.
  • L’impression : c’est le nombre de fois où votre message est vu.

Par exemple, un post de la Digitale Pipelette peut être vu 3 fois par une seule personne. Sa portée sera égale à 1 et son impression à 3.

Sachant qu’une personne est confrontée à plus de 30 000 messages publicitaires par jour, la répétition a son importance pour augmenter ses chances d’être vu.

Plus votre communauté est grande, plus votre message a de chance d’être vu

C’est vrai, mais pas totalement.

En effet, avec plus de fans, vous aurez la possibilité de toucher le deuxième et le troisième cercle de votre communauté.

Mais dans les faits, il ne suffit pas d’avoir des likes sur sa page pour apparaître dans le fil d’actualité des amis de votre communauté.

Votre communauté doit être active et engagée. Si elle n’interagit pas avec vos posts en likant, partageant ou commentant, votre visibilité sera inexistante dans le fil d’actualité de leurs contacts.

Une acquisition d’abonnés, ce n’est pas simplement gagner des fans. C’est aussi une question d’engagement proportionnel à votre acquisition : plus le taux d’engagement est fort, plus vous allez développer la visibilité de votre marque.

Comprendre ses statistiques pour gagner des fans

Bien comprendre les statistiques de vos réseaux sociaux vous permettra de développer votre marque par le biais de votre communauté.

Sur Facebook

Si les statistiques Instagram manquent de précision, vous trouverez une mine d’informations sur les statistiques de votre page Facebook :

  • La portée et l’impression.
  • Le taux de trafic vers votre site : il vous permet de vous assurer que vos abonnés visitent votre site internet. Pas de visites, pas de ventes.
  • Le taux d’engagement : pour calculer le taux d’engagement sur un post, il suffit de diviser la portée par le nombre d’interactions (likes, partages et commentaires). A savoir que les marques les plus importantes ont un taux d’engagement entre 1 et 3 %, 3 % étant un taux très élevé. L’engagement permet de vérifier la pertinence de ces posts et de réajuster le tir si le taux est trop bas.
  • Le gain de fans organiques, c’est-à-dire gratuits, est un bon indicateur de pertinence des posts également. Si vous gagnez des abonnés sans payer, cela signifie que votre contenu plaît !
  • Le taux de rétention = les désabonnements de votre page. Si vous perdez des abonnés, cela ne veut pas dire que votre marque est en train de couler, rassurez-vous ! Un gain de 15 abonnés pour une seule perte est tout à fait anecdotique et fait partie de la vie d’une page. En revanche, un taux de rétention de plus en plus élevé doit attirer votre attention. Une perte de visibilité peut entraîner une baisse de votre chiffre d’affaires et il faut rapidement réajuster le tir.

Sur Google Analytics

Sur Google Analytics, vous retrouverez les mêmes taux que sur Facebook mais vous aurez également des indications supplémentaires :

  • Le taux de trafic venant des réseaux sociaux,
  • Le taux de rebond qui permet de savoir quand une personne quitte votre site après seulement quelques secondes. Un taux de rebond haut indique une inadéquation entre vos posts réseaux sociaux (publicités ou contenu gratuit) et le contenu de votre site internet,
  • Le taux de conversion : si votre site est un e-commerce, cette donnée vous permet de savoir combien de personnes achètent en venant sur votre site via vos réseaux sociaux, une publicité donnée ou un post particulier.

Les réseaux sociaux ne sont pas une science exacte. Il faut tester et réajuster sans cesse son contenu et ses publicités pour acquérir des fans.

Pensez objectifs

Gagner des fans pour gagner des fans ne sert à rien. Des résultats détachés d’un objectif sont totalement subjectifs.

La création d’une publicité (et même d’un post) doit se faire dans un but précis : développer ses ventes sur une gamme de produits spécifiques pendant les soldes par exemple.

Elle doit surtout être en adéquation avec votre site pour convertir vos prospects. Si la publicité est trop éloignée du visuel de votre site ou est mensongère, les prospects ne resteront pas…

Ayez des objectifs à atteindre sur les réseaux sociaux. C’est l’une des bonnes résolutions social media à prendre en 2019.

Ce que Google et Facebook ne vous diront pas

Facebook et Google peuvent vous permettre d’analyser des tendances et de savoir si votre contenu intéresse votre audience.

Mais ils ne vous permettront pas de connaître la nature de votre relation avec votre cible. Avez-vous créé de la proximité avec votre communauté ?

La proximité mène à la fidélité. Et qui dit fidélité, dit engagement de la communauté.

Engagement = recommandation = augmentation du chiffre d’affaires

C’est aussi simple que cela. Le propre des réseaux sociaux est de servir de bouche à oreille digital. Si votre frère vous recommande d’aller voir telle ou telle marque, il y a de fortes chances pour que vous suiviez ses conseils.

Et pour avoir un engagement élevé, il n’y a pas de secret, il faut travailler sur sa ligne éditoriale pour proposer un contenu de qualité et une position social media forte.

Plus l’intérêt pour votre marque est grand, plus votre communauté sera engagée.

Gardez en tête que construire une communauté prend du temps (au minimum 6 mois). Cela demande aussi patience, humilité et réajustement permanent.

Pour répondre à la question de départ « gagner des fans revient-il à gagner des clients ? » : oui mais pas que…